KACHE Anna

Photographe

"Come," 2016, couture sur photographie, 60 x 45 cm © Anna Kache

Hurler l'amour et le doute avec des lettres de laine. Chercher à rendre visible dans la matière, l'intimité émotionnelle qui se répète sans cesse. Retracer le chemin de ses émotions comme l'on retrace nos allées et venues lorsque l'on a perdu ses clefs.

Site de l'artiste

 
KAMPIANNE Harry

Peintre

" Ma nymphe est là ", Acrylique sur toile, 130 cm x 195 cm, 2006

L'écoulement du temps, l'érosion des souvenirs, la fugacité du mouvement figé par un soupçon de lumière. Ce sont là des instances de silence propice à l'abandon de soi et de son propre patrimoine. Des couleurs de vie aux couleurs translucides, la toile absorbe toute énergie suceptible de lui forger une mémoire.

D'espaces structurés en géométries chancelantes, la peinture devient l'empreinte de notre archéologie mentale.

 
KANIOWSKI Tomasz

Peintre

"Souriez...", acrylique sur toile, 140 cm x 97 cm, 2008

Mon travail qui mélange dessin et peinture se fait au gré des voyages, des rencontres. Je ne raconte pas ma vie. Je donne à voir des images. Après chacun se fait sa propre histoire. Je suis attiré par les endroits de passage, les aéroports, les parkings des supermarchés, les gares, les autoroutes, les zones industrielles, les no man's lands. Ils ont une vie à part, hors du temps (enfin de notre temps). Des gens s'y croisent, dans leurs bulles. Parfois même on croise un regard. Je veux donner à voir. Car voir est une expérience qui mérite d'être vécue.

Site de l'artiste

 
KANIOWSKI Tomasz

Peintre

"Sans titre", 2011-2016, binôme aquarelle-dessin, aquarelle, stylo et crayon sur papier, 50 x 65 cm et 26.7 x 19.5 cm © Tomasz Kaniowski

Des corps, des visages, des lieux, des instants, des envies, des obsessions. Rêves ou réalités ? Et le temps qui file à toute allure.  Je crois à la fragilité, la violence, la beauté de l’instant.

Site de l'artiste

 
KANNO Hachiro

Peintre - Installateur

" Permanence I, II, III ", encre, acrylique, toile sur papier, 200 cm x 100 cm x 2

2005

L'eau, élément indispensable aux être vivants, a toujours été considérée, au Japon, comme symbole de ce qui est pur. Mais l'eau ne saurait être saisie. Elle circule librement, sans forme et par disposition naturelle, elle peut le Bien, elle peut le Mal.

Nés de l'eau, nous retournerons à l'eau, en tant qu'expression de la grande transmigration. C'est ainsi que je continue à présenter mes oeuvres sous le titre de Permanence.

 

D'où vient l'humanité ?

Où va l'humanité ?

1-2-3-4-5-6-7-8

Plein de vide

Vide de plein

1-2-3-4-5-6-7-8

Eternellement l'essence en elle-même demeure....

Permanescence

 
KIEFER Anselm

Peintre

"Sans titre", non daté, technique mixte sur papier, 100 x 75 cm © DR

On a toujours envie d’être quelqu’un d'autre. Moi, j’aimerais être poète et me servir d'une plume seulement. Mon but n’est pas de révolutionner l’histoire de l'art, je préfère changer quelque chose dans l’histoire du monde, mais quoi, je ne peux pas le dire.

 
KLIMCZAK Anna

Vidéaste

" 55kg de blanc et deux chaussures ", vidéo, 2007

Dans son travail, Anna Klimczak s'exprime dans les formes de la performance, de l'installation in situ, installation interactive et la vidéo performance. Son oeuvre est enracinée dans la tradition du dessin au sens classique, lequel est appronfondi et parfois transgressé par la démarche de l'artiste. Elles touchent souvent aux vérité universelles à travers l'analyse de son processus de création. L'artiste réutilise des objets empruntés au quotidien qu'elle redéfinit pour les besoins de son art.

Agnieszka Okrzeja (critique d'art)

 
KUDELOVA Katarina

Plasticienne

"Auto-portrait", Pétards, 165cm x 50cm x 40, 2009

Continuité du travail utilisant les pétards comme matériau de construction, Autoportrait est une sculpture à l'échelle humaine entièrement composée avec cette matière.
L'accumulation d'un volume très conséquent des explosifs donne une œuvre forte de part la menace suggérée et la cohérence avec la fragilité et l'agressivité propre à chaque individu.
L'autoportrait, thème récurent dans la création depuis des temps immémoriaux, prend ici une dimension encore plus existentielle avec ce "mon Dieu, délivrez-moi du modèle": en effet le modèle se trouve être l'artiste lui-même, la demande est donc de vouloir se libérer de soi pour se retrouver différemment, au travers des autres.

 
KULIGOWSKI Nicolas

Peintre

"Paysage 10", 2013, acrylique sur toile, 195 x 130 cm © Nicolas Kuligowski

 

« Des images photo-et-graphiques lévitent à partir de fonds de peinture acrylique qui traduisent la rage de peindre. Et la dissonance des couleurs se concilie avec l’harmonie du visuel. » Régis Cotentin

Site de l'artiste

 
KURODA Ari

Peintre

" Cosmogarden ", peinture, 270 cm x 160 cm x 3, 2007

Enfant, je possédais deux pierres précieuses : un diamant noir, rectangulaire et plat : monde fermé, cachant de l'univers, le secret ; l'autre était un rubis, rose, ouvert, brillant mais autant teinté de mystères.

Dans mon jardin toujours

Ces deux pierres rivales

Se battent tour à tour

Pour créer du cosmos l'énigme fondamentale.